Exceller dans la création de scénario

Ça y est ! Vous avez franchi le fameux pas qui vous amène enfin vers l’attention d’un réalisateur pour votre scénario. Du moins, vous lui avez fait part de votre histoire, une brève partie seulement, suffisamment qu’il est maintenant prêt à vous entendre jusqu’à la fin. Il est maintenant temps de faire vivre cette péripétie que vous avez envisagée à travers des lignes et des lignes de chapitres et de paragraphes. Vous êtes maintenant à ce stade où vous allez retenir toute l’attention du public. L’enjeu sera ainsi de créer les petits plus, les piquants et autres éléments de séduction dans votre scénario. Par conséquent, vous êtes sur la réflexion des détails, les personnages, les changements de situation dans le cours de l’histoire, les périodes importantes que d’autres… En un mot, vous entrez dans la vraie phase de conception. Les erreurs surviennent le plus fréquemment à cette époque de la production d’un scénario, au risque de vous faire perdre le contrat alors qu’il suffisait de finaliser le travail.

Comment gérer les personnages à intégrer dans le scénario ?

Les personnages sont très signifiants, tant pour les professionnels du film à qui vous allez présenter votre histoire, mais aussi pour le public.Ils sont les principaux garants de votre contrat. Plus importants, les personnages seront les premiers responsables dans votre futur succès. Les gérer correctement est ainsi de mise. L’erreur d’un scénariste débutant dans la création de cet acteur est de toujours attribuer au personnage principal toutes les qualités d’un homme parfait, ou inversement créer un homme imaginaire accumulant tous les défauts. L’apprenti auteur de scénario veut en effet créer l’image qui va intriguer le public, or à vouloir trop être parfait, le personnage principal ne sera pas vraiment une icône de référence pour les cinéphiles tellement il ne peut exister sur cette terre. Ce sera en effet cet acteur principal que les téléspectateurs suivront dans l’histoire, et avec un qui ne connaitra surement pas de revers dans sa vie ne sera pas vraiment l’idéal. Aussi, les personnages qui viennent au second plan de l’histoire ne doivent pas également être exagérés. En réalité, il est important de rester sur le minimum possible d’intervenants, et de ne pas intégrer un nouveau participant à chaque changement de situation. Dans un film, en effet, les personnages sont plus ou moins précis dès le début, un ajout permanent laisse à penser aussi que votre histoire n’est pas imbriquée comme il faut.

Passé ce cap, vous avez votre scénario en main. Les perfectionnements qui peuvent survenir ne seront que les quelques accentuations à faire dans le cours de votre histoire. Les moments clés, techniquement appelés le climax, se doivent en effet d’exposer un dénouement extrême, un drame intense, un suspens fort pour que les téléspectateurs s’accrochent jusque dans le combat final, la fin heureuse…Dans ces conditions, il se peut que votre scénario connaisse quelques modifications en cours de production. Soyez l’auteur qui ne trouvera aucun inconvénient par rapport à cela. D’ailleurs, vous êtes dans vos débuts, ce ne serait que le moment idéal d’apprendre cette autre facette du scénario.