Est-ce qu’on devient scénariste du jour au lendemain ?

En regardant un film, vous avez eu subitement une idée de scénario. Ou bien, vous voulez raconter une histoire, de vous-même ou d’un ami et pensez que vous avez la création de l’année dans le monde du film. C’est un premier pas, certes, mais il y a justement un monde entre trouver le fil conducteur d’un scénario et de la monter pièce par pièce. Pourtant, en jouant les juges, vous trouvez toujours des remarques, des améliorations, et même une orientation différente de ce que vous ont été proposé par un film. Ce sont typique des téléspectateurs, et si vous êtes du même avis, vous n’avez pas encore écrit un seul scénario dans votre vie. Vous ne pouvez ainsi imaginer les difficultés à surmonter dans cette mission. À qui vous le direz, les scénaristes professionnels ont entendu ces critiques maintes fois, mais ils continuent encore de faire des éloges dans le domaine du 7ème art.

Si vous voulez ainsi entrer dans ce monde, il est tout de même important d’admirer, analyser le travail et les avancées effectués par vos mentors pour que vous puissiez apporter des propositions qui n’ont jamais existé jusqu’alors. L’essentiel dans les films et dans les critiques qui en découlent, il faudra toujours se mettre à la place du scénariste pour mieux comprendre ses buts et objectifs. Ce n’est qu’en étant dans le système que vous pouvez adapter vos comportements en tant qu’auteur. Juger un bon et un mauvais scénario, certains connaissent un grand succès avec des départs catastrophiques, d’autres ont connu les mêmes popularités alors que le scénario d’origine est peu convaincant. Si vous aspirez réellement appartenir au monde du cinéma en tant que scénariste, vous devez en premier distinguer le mal du bien, c’est-à-dire définir un bon d’un mauvais scénario.

Être original ou suivre les bases ?

Les constats les plus recensés sont les propos comme le déjà vu, les logiques devenues même des habitudes dans ce monde, une fin heureuse, un héros qui survit à la dernière minute et bien d’autres encore. Pourtant, ce sont les structures de base qui font que ces péripéties soient toujours conclues de la sorte. Ainsi, c’est en suivant la route principale qui mène vers un scénario logique et tenant parfaitement la route qu’on est amené vers ce côté stéréotypé. Le conseil étant et restera toujours, pour un débutant, ce procédé classique qui n’a encore trompé n’importe quel professionnel dans ce domaine. En fait, créer un scénario qui sort de l’ordinaire relève beaucoup trop de défis, à ne citer que l’avis du public, mais surtout les risques financiers encourus puisque rappelons-le, un film  ne se produit pas tout seul. Même les scénaristes les plus expérimentés hésitent à l’idée de construire un scénario révolutionnaire. Bien sûr, le monde change et les films suivant cette tendance, mais l’auteur apprenti sera tenu d’apprendre les bases avant de se prononcer comme étant le scénariste de son époque. Les parcours académiques en rapport direct avec le cinéma existent, et ce n’est pas par hasard s’ils ont été instaurés. Apprenez les bases et le reste s’en suivra.